fbpx

Réalité augmentée, réalité virtuelle et réalités mixtes : que sont-elles et à quoi servent-elles ?

Partager le lien:

Nous allons expliquer les différences entre ces trois technologies qui sont étroitement liées et peuvent être utilisées dans le secteur de l’architecture et de l’ingénierie de la construction

Les recherches sur les réalités étendues (réalité augmentée, réalité virtuelle et réalité mixte) ont commencé il y a plusieurs décennies. Toutefois, ce n’est que l’année dernière qu’elles ont commencé à avoir un impact direct sur les consommateurs. En chiffres mondiaux, les investissements dans ces technologies ont atteint 14 400 millions d’euros à la fin de l’année 2019 et devraient être multipliés par dix d’ici 2023.

Chez BIMserver.center, une plateforme mondiale ouverte de collaboration dans le cloud pour les projets d’architecture et d’ingénierie de la construction utilisant des formats standards ouverts, nous nous sommes également engagés à développer ces technologies disruptives afin d’offrir à nos utilisateurs et clients les meilleurs outils, pour mener à bien leurs projets de construction avec plus de sécurité et d’efficacité.

Pour cela, et conscients qu’il existe encore des doutes sur les différences entre la réalité augmentée, la réalité virtuelle et les réalités mixtes, nous allons brièvement expliquer quelles sont les caractéristiques de chacune d’entre elles et leurs différences.

Réalité virtuelle (VR)

La réalité virtuelle (VR) est la technologie qui permet de remplacer notre environnement par un autre généré numériquement. Pour pouvoir créer ce nouvel environnement, la réalité virtuelle nécessite normalement l’utilisation de lunettes de réalité virtuelle pour pouvoir nous emmener dans le nouvel endroit et vivre toutes sortes d’expériences qui se produisent comme dans la vraie vie. Cette technologie est utilisée pour créer des mondes, des environnements et des réalités indépendantes de l’extérieur avec lesquelles on peut interagir.

Réalité augmentée (AR)

La réalité augmentée (AR) est la technologie qui permet de superposer des couches d’informations sur le monde physique dans lequel nous nous trouvons. La principale différence avec la réalité virtuelle est qu’elle ne crée pas un nouvel environnement indépendant de la réalité mais un contenu virtuel qui est appliqué au monde réel. Pour utiliser la réalité augmentée, il suffit d’un smartphone équipé d’un appareil photo ou bien d’une tablette et d’une application AR. Appliquée au secteur de la construction, la réalité augmentée implique une série d’avantages tels que l’amélioration de la communication entre les acteurs, la rationalisation des processus, les économies de coûts, la réduction des erreurs et l’amélioration de la productivité.

Réalité mixte (MR)

La réalité mixte, pour sa part, est une technologie plus complexe que les deux précédentes et peut être définie comme un hybride de réalité augmentée et de réalité virtuelle. Plus précisément, dans la réalité mixte, le monde physique est fusionné avec le monde numérique. À cette fin, il offre à l’utilisateur un monde virtuel qui a été recréé sur le monde réel, ce qui nous permet d’interagir avec le premier sans échapper totalement au second. Ainsi, par exemple, tout objet virtuel placé sur un environnement physique recevra des informations sur l’espace réel et son contexte, ce qui fait que des facteurs tels que l’éclairage influencent la perception que nous avons des objets virtuels.

Ces trois technologies sont destinées à coexister et à se compléter mutuellement car elles offrent une expérience différente qui peut être attrayante pour différents utilisateurs et répondre à des besoins différents selon le secteur dans lequel elle est appliquée. À cet égard, le Rapport XR: Radiographie de la réalité virtuelle, augmentée et mixte en Espagne, préparé par Fundación Telefónica, précise que les taux de pénétration de ces technologies par secteurs économiques en Espagne sont les suivants :

  1. Divertissement (16%) 
  2. Marketing et publicité (15%)
  3. Éducation et formation (15%)
  4. Tourisme (14%)
  5. Architecture, ingénierie ou industrie (12%)
  6. Real Estate (7%)
  7. Santé (7%)
  8. Diffusion de la technologie (5%)
  9. Services (5%)
  10. Sensibilisation sociale (4%)
mm
Partager le lien:
mm

The BIMserver.center Team

The BIMserver.center Team est un groupe de spécialistes dédiés aux différents domaines de l'architecture et de l'ingénierie de la construction. Ensemble, ils échangent, favorisent et diffusent la technologie Open BIM à travers le monde.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *