fbpx

Migration progressive: intégrez-vous de façon progressive dans l’environnement BIM

Partager le lien:

Les intégrants du groupe de travail ne requièrent pas une formation préalable pour s’intégrer dans le flux Open BIM, étant donné qu’ils n’ont pas besoin de modifier leurs routines de travail actuelles en n’ayant pas à employer les grands outils BIM de manière obligatoire.

Information distribuée

Actuellement, pour réaliser le développement d’un projet, on a besoin de l’intervention d’un groupe de travail déterminé, dans lequel chaque tâche est parfaitement assignée selon le champ de connaissance de chaque utilisateur.

Cette forme de travail possède une implantation difficile dans les outils BIM actuels, étant donné que toute l’information du projet se trouve centralisée et gérée par la même application dans un seul fichier, sous son propre format. De plus, cela oblige tous les intégrants de l’équipe à travailler avec le même outil et à travailler avec tout le volume du projet.

Dans le flux de travail Open BIM, l’information qui compose le projet est distribuée selon les disciplines qui interviennent. De cette manière, chaque utilisateur génère et gère uniquement l’information concernant à la partie du projet dont il est responsable.

Développement par phases

Avec les applications BIM existantes, il faut connaître les solutions qui vont être adoptées dans le projet, depuis les phases initiales de son développement. De plus, cette information est requise avec un niveau de définition à priori difficile à connaître. Cela fait que, actuellement, les modèles BIM sont génèrés comme un résultat final et optionnel de tout l’effort du projet et comme une tâche manuelle et spécifique, c’est-à-dire, découplée du processus de prise de décisions dans la phase de projet.

Le flux Open BIM, en développant le projet de manière progressive, permet d’apporter, d’évaluer et d’établir, sur le modèle BIM, les solutions qui peuvent être considérées comme convenables dans la phase de projet.

De plus, en pouvant actualiser le modèle BIM à tout moment, vous pouvez définir avec plus ou moins de détail chacun des domaines qui composent le projet, en fonction de la phase de développement dans laquelle il se trouve. C’est-à-dire que chaque discipline peut être définie en fonction du moment, mais aussi en fonction du reste des champs qui interviennent, en pouvant vérifier s’il existe des incohérences entre elles et rectifier ce qui est nécessaire.

Applications spécialisées

L’une des caractéristiques fondamentales des applications BIM est la facilité avec laquelle s’obtiennent les plans de projet à partir du modèle de conception. Toutefois, réaliser des plans spécialisés avec une application BIM générique est compliqué, étant donné que les critères pour les réaliser dépendent strictement de la discipline, de la norme d’application ou du pays où le projet est réalisé.

Dans le flux de travail proposé, les solutions qui sont adoptées pour chacune des disciplines sont très précises et spécifiques. Ces résultats sont obtenus à travers l’utilisation des applications spécialement conçues à cet effet.

De plus, les propres applications spécialisées sont capables de générer la documentation spécifique pour ces solutions en particulier, tels que les plans, les schémas, les métrés ou les récapitulatifs, et sont adapatées à l’environnement normatif correspondant.

mm
Partager le lien:
mm

The BIMserver.center Team

The BIMserver.center Team est un groupe de spécialistes dédiés aux différents domaines de l'architecture et de l'ingénierie de la construction. Ensemble, ils échangent, favorisent et diffusent la technologie Open BIM à travers le monde.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *