fbpx

La contribution de la technologie BIM au développement de projets de construction de bâtiments performants

Partager le lien:
  • Cette méthodologie de travail accélère l’échange d’informations entre professionnels dans les domaines qui affectent la performance des bâtiments tels que la simulation énergétique, acoustique et d’éclairage ainsi que l’analyse du cycle de vie, entre autres.

Au cours des dernières années, les exigences particulières et réglementaires en matière de performance énergétique sont à la hausse dans le secteur du bâtiment. La nécessité de réduire l’empreinte carbone, les consommations énergétiques non renouvelables et la dépendance énergétique des bâtiments sont des points stratégiques suivis par le secteur. Cette démarche a pour objectif la performance énergétique et environnementale via la construction de bâtiments à consommation d’énergie proche de zéro (NZEB).

Ces exigences, qui se présentent dans le monde entier sous la forme de réglementations locales, régionales et nationales, ont également donné lieu à la création et la promotion de différents certificats privés tels que VERDE, BREEAM, LEED, WELL, HQE, entres autres, qui confèrent une valeur ajoutée aux bâtiments qui les possèdent.

Parallèlement à cette nécessité de construire des bâtiments plus performants, le secteur du BTP adopte progressivement la technologie Open BIM. Elle implique une méthodologie permettant un travail collaboratif et en temps réel entre les différents intervenants d’un même projet, depuis la phase initiale de conception jusqu’à celle d’entretien, en passant par l’utilisation de fichiers en format ouvert et de maquettes numériques.

Le BIM, dans le but de faciliter le travail collaboratif, a été basé sur une excellente technologie, afin de réaliser des bâtiments plus performants, faisant donc converger ces deux besoins. Alors, comment est-il possible que la technologie BIM facilite la réalisation des bâtiments performants et le travail collaboratif si le BIM est une barrière pour les entreprises et professionnels ayant moins de ressources économiques? Telle est la question que se posent aujourd’hui de nombreux professionnels du secteur.

Tous les logiciels « parlent le même langage »

Aujourd’hui, la réalisation de bâtiments plus performants implique un travail multidisciplinaire dans différents domaines, où il est de plus en plus nécessaire que les acteurs impliqués dans un même projet de construction utilisent divers logiciels spécialisés. Cela est dû au fait que des conceptions et des calculs plus exigeants doivent être effectués dans des domaines aussi variés que la simulation des performances énergétiques, acoustiques et d’éclairage, ainsi que l’analyse du cycle de vie, entre autres.

C’est à ce stade que la méthodologie BIM peut aider et faciliter la conception performante. En effet, cette technologie permettra aux logiciels qui lui sont adaptés de « parler le même langage » et de partager les informations, les données et les calculs d’une manière rapide, agile et automatique. Le flux de travail Open BIM met fin aux pénibles tâches d’exportation et d’importation des résultats vers les exigences d’une suite ou d’un logiciel définis, comme c’était le cas jusqu’à présent. En conséquence, les délais sont réduits et les coûts des concepteurs, en termes économiques et de temps, sont minimisés.

Fichiers standards

Et, donc, chaque technicien participant au projet aura la possibilité d’effectuer ses calculs dans les fichiers spécifiques du logiciel utilisé. De plus, il sera possible de partager, dans le projet BIM général, les fichiers standards (généralement IFC) générés par son logiciel. Ces derniers intègrent les informations essentielles pour mener à bien le projet dans un environnement de travail Open BIM, et peuvent contenir les informations requises telles que les plans (DXF), les métrés et budgets (BC3), les documents et mémoires (PDF), les photos et rendus, les modèles 3D ou efforts obtenus à partir de l’analyse structurale (glTF), les nuages de points générés par un scanner laser, etc.

Consolidation du modèle BIM

BIMserver.center permet de lire toutes les informations du projet (charges thermiques, simulation des performances énergétiques et acoustiques, circuits de plancher rayonnant, luminaires, etc.) et de les visualiser de manière intégrée. Ceci est réalisable grâce à un processus appelé « de consolidation » avec lequel la plate-forme inclut et intègre les différents modèles composés de toutes les solutions adoptées dans chacun des domaines du projet.

Ainsi, et contrairement aux autres solutions dans le cloud, la méthodologie Open BIM proposée par BIMserver.center lit toute la documentation des fichiers partagés par les acteurs. Ces fichiers sont toujours connectés aux logiciels spécifiques utilisés par les professionnels de chaque domaine impliqué. De cette façon, tous les intervenants peuvent continuer à travailler dans leur domaine respectif de façon autonome avec leurs logiciels, l’avantage étant que les changements introduits sont automatiquement mis à jour dans le projet général sans avoir à télécharger, en permanence, toutes les modifications.

Avec ce procédé, les intervenants qui participent à un projet et doivent effectuer la conception et le calcul des surfaces visant la performance environnementale du bâtiment n’auront pas à changer leurs routines de travail. Le maître d’œuvre ne devra pas « imposer » l’utilisation d’une suite de logiciels déterminée, ce qui permet une meilleure communication des résultats entre spécialistes sans qu’un investissement financier supplémentaire soit nécessaire.

mm
Partager le lien:
mm

The BIMserver.center Team

The BIMserver.center Team est un groupe de spécialistes dédiés aux différents domaines de l'architecture et de l'ingénierie de la construction. Ensemble, ils échangent, favorisent et diffusent la technologie Open BIM à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *