fbpx

Qu’est-ce que la surface impliquée dans des installations de sprinklers ?

Partager le lien:

Selon la norme NF EN 12845, la surface impliquée est la surface maximale sur laquelle, à des fins de conception, les sprinklers doivent fonctionner en cas d’incendie.

La surface impliquée la plus défavorisée est située dans la zone hydrauliquement la plus éloignée de l’installation de sprinklers et, en cas d’incendie, les sprinklers inclus à l’intérieur de cette zone seront activés.

Les installations de sprinklers où un foyer d’incendie provoque le déclenchement de tous les sprinklers en même temps n’existent que dans les films.

Qu’est-ce que la surface impliquée ?

En fonction de la réglementation utilisée et du risque de l’établissement dans lequel l’installation de sprinklers est conçue, la surface impliquée la plus défavorisée doit avoir une valeur maximale comprenant les sprinklers qui seront déclenchés en cas d’incendie.

Pourquoi est-elle utilisée ?

La surface impliquée la plus défavorisée est utilisée pour dimensionner le surpresseur nécessaire à l’alimentation de tout le réseau.

Il est supposé que les sprinklers inclus dans la surface la plus défavorisée possèdent l’exigence de pression la plus élevée de tout le réseau et que si le surpresseur est capable de fournir la pression à ces sprinklers pour répondre aux exigences de pression minimale de la réglementation, les autres surfaces impliquées y répondront également et le surpresseur sera considéré comme dimensionné.

Il existe aussi le concept de surface impliquée la plus favorisée. Cette surface est utilisée pour le dimensionnement du réservoir, car l’incendie pourrait se produire dans la zone hydrauliquement la plus proche du surpresseur. Le débit total obtenu grâce au facteur K et à la pression dans les sprinklers de cette surface impliquée est le débit le plus élevé de tout le système.

Comment est-elle déterminée ?

Trouver l’emplacement de la surface impliquée la plus défavorisée n’est pas une tâche facile et la norme NF EN 12845 et la norme américaine NFPA 13 proposent différentes façons pour y parvenir.

La norme NF EN 12845 indique que la surface impliquée doit être rectangulaire et symétrique à la configuration des sprinklers et indique l’emplacement typique de ces surfaces dans les systèmes de sprinklers.

S’il y a des doutes quant à l’emplacement le plus favorisé hydrauliquement, il faudra faire des calculs pour chacune des surfaces possibles et garder celui où la demande de pression/débit est la plus élevée.

D’autre part, la norme NFPA 13 indique également l’emplacement de ces surfaces dans des configurations typiques de sprinklers, ainsi qu’une méthode expliquée ci-après indiquant comment le trouver.

La méthode de calcul présentée dans la norme NFPA 13 aide les concepteurs à connaître le nombre de sprinklers et la forme de la surface impliquée.

En connaissant la superficie de la surface impliquée, selon la méthode Density/Area Method de la NFPA 13, et la superficie de la surface protégée des sprinklers du système, il est possible de calculer la quantité totale de sprinklers à concevoir et le nombre de sprinklers qui devraient exister par branche.

Conclusion

Trouver l’emplacement de la surface impliquée peut nécessiter des itérations dans un premier temps, jusqu’à ce quela plus défavorisée soit repérée. C’est un processus qui demande de la pratique, et au fur et à mesure que de nouvelles installations de sprinklers sont conçues, il devient plus facile de l’obtenir.

mm
Partager le lien:
mm

Alejandro Jorquera

Diplômé en génie mécanique et spécialisé dans la conception de la protection contre les incendies. Amoureux du football en salle et de la NBA, il aime profiter de son temps libre avec ses proches.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *